le crapaud géant de Forillon

Tellement qu'en peu de mots je ne réussirais pas à le décrire!

CHRONIQUE VIETNAMIENNE

Monsieur Duong VAN NGO est le dernier écrivain public toujours vivant au Vietnam. Son rôle ? Celui de venir en aide aux gens dans l’écriture de lettres ou tout message écrit. Bien installé depuis si longtemps que sa mémoire, pourtant vive, ne peut que rappeler qu’il est entré à la poste alors qu’il avait 17 ans, comme caissier. Toute sa vie, il arrive à 90 ans, il l’aura passé dans cet édifice mythique de Saigon.

Monsieur NGO parle un français châtié et se targe d’écrire sans fautes.

 

Il en a vu passer des gens tout comme il a su traverser les changements de régime sans jamais être bousculé par qui que ce soit, quoi que ce soit. Il est toutefois évident qu’il évite les questions qui ont rapport à la politique. La politique n’engendre que la guerre, les bouleversements et les malheurs familiaux.

Je l’avais invité à prendre un café, il a plutôt choisi que notre courte rencontre se fasse sur son terrain. Terrain que foulent une cinquantaine de touristes quotidiennement entre 8 heures le matin et 15 heures 30. Il ne s’octroie qu’une pause pour le lunch que sa fille lui prépare avant qu’il ne quitte sa maison, en vélo, située tout près du Jardin zoologique de Saigon.

Ho Chi Minh, Saigon, Vietnam, le mercredi 1 decembre 2010. Sujet : Ecrivain publique. _ Duong VAN NGO est le dernier ecrivain publique actif a la Poste de Saigon. Il est ne le 3 mars 1930. C est un homme tres populaire a Ho Chi Minh.Photo: 2010 © McFreddy. mention obligatoire. McFreddy, photographe RP

 

Il en a long à dire et encore plus à taire, je crois. Son regard profond comme l’histoire vietnamienne ne se dérobe pas. Calme, posé, je lui parle après qu’il eut fait le tour en marchant de ce magnifique édifice où trône majestueusement une des plus belles photos de Ho Chi Minh. Non, il ne l’a jamais rencontré tout comme il n’a jamais côtoyé qui que ce soit du domaine politique. Pas de littérateurs non plus.

L’écouter est un immense plaisir. Il a gardé de la langue française de belles expressions du siècle dernier. Il voue pour la littérature française une admiration sans bornes.

Ho Chi Minh, Saigon, Vietnam, le mercredi 1 decembre 2010. Sujet : Ecrivain publique. _ Duong VAN NGO est le dernier ecrivain publique actif a la Poste de Saigon. Il est ne le 3 mars 1930. C est un homme tres populaire a Ho Chi Minh.Photo: 2010 © McFreddy. mention obligatoire. McFreddy, photographe RP

 

Comme tout bon Vietnamien de son âge -ils sont si peu nombreux- on remarque dès qu’on l’aborde la politesse légendaire de ce peuple et cette humilité qui souvent peut cacher un certain orgueil. Le sien ? Être toujours vivant. Demain, il n’en a aucune idée.

Je glisse le lien vers l’entrevue que j’ai faite avec lui, elle est sur You Tube (https://www.youtube.com/watch?v=A-JcuAqmsAA&t=5s).

De même que quelques photos prises par le photographe Freddy Gentizon qui m’autorise à les publier.

 

 

Ho Chi Minh City, Saigon, Vietnam, le lundi 22 decembre 2008.Sujet : Ecrivain publique._ Duong VAN NGO est le dernier ecrivain publique actif a la Poste de Saigon. Il est ne le 3 mars 1930. C est un homme tres populaire a Ho Chi Minh.=Electronic Image= Photo: 2009 © McFreddy. mention obligatoire. McFreddy, photographe R

 

 

Également, une autre entrevue qui a été publiée dans CAP-VIETNAM, EN 2012; reportage signé par Diêu An.

https://lecourrier.vn/le-dernier-des-scribes-publics-de-ho-chi-minh-ville/118099.html

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Archives

Copyright © 2018 le crapaud géant de Forillon